Assurance auto : êtes-vous sur ne n’avoir rien raté au moment de la souscription ?

par

Assurance auto : êtes-vous sur ne n’avoir rien raté au moment de la souscription ?

Que vous conduisiez une voiture sans permis ou une voiture de sport, vous avez l’obligation de souscrire une assurance voiture. La recherche du contrat idéal peut cependant, être difficile surtout que les offres présentées sur Internet sont de plus en plus nombreuses. Ainsi, les futurs assurés ont tendance à sauter sur la première offre qu’ils jugent alléchantes sans vraiment prendre le temps d’analyser le contenu du contrat comme les garanties, le montant de la franchise ou encore les conditions générales.

Quelles garanties choisir pour être bien couverts ?

En cas d’accident, le propriétaire du véhicule doit automatiquement rembourser les dommages occasionnés. Seulement, ces frais peuvent atteindre une somme astronomique, c’est là qu’intervient l’assurance automobile. L’assurance minimale que doit souscrire un conducteur est la responsabilité civile.

Elle prend en charge les frais de dédommagement occasionnés à autrui. L’unique avantage de cette garantie est qu’elle est peu couteuse puisqu’au niveau de la couverture, elle reste très limitée. Ainsi, si l’assuré subis des dommages corporels graves lors d’un accident alors qu’il n’a souscrit qu’une simple assurance au tiers, il peut se retrouver dans une situation difficile. C’est pour cette raison, qu’en plus de souscrire une assurance au tiers, il est également important de souscrire au moins une garantie individuelle conducteur.

Qu’est ce que la garantie individuelle conducteur ?

Pour une protection optimale, le conducteur se doit de souscrire une garantie individuelle conducteur. Cette garantie n’est pas obligatoire, cependant, elle reste fortement recommandée. Elle prend en charge les dommages corporels en cas d’accident grave provoquant l’invalidité de l’assuré. Avant d’ajouter cette garantie au contrat, l’assuré devra néanmoins vérifier certains points :

– Le mode d’indemnisation

– Le seuil d’intervention

– Les plafonds d’indemnisation

– Le niveau de la couverture

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.