Emploi dans l’assurance, la gent féminine tend à s’imposer

par

Emploi dans l’assurance, la gent féminine tend à s’imposer

Une enquête publiée par l’OEMA – Observatoire de l’évolution des métiers dans l’Assurance – révèle que les femmes occupent une place de plus en plus importante dans les effectifs des entreprises d’assurance. Les représentantes de la gent féminine sont préférées pour les postes qui mettent le personnel en relation avec les clients. Cette étude note également une augmentation des effectifs des cadres féminins.

Une montée en puissance des femmes

L’enquête annuelle de l’OEMA établit que les femmes représentent 59,1 % des membres du personnel au sein des compagnies d’assurance. Par ailleurs, le nombre de cadres issus de la gent féminine est en constante évolution depuis 2008. Ce responsable explique que ce phénomène provient de la politique interne de recrutement des entreprises du secteur consistant à encourager les femmes à postuler pour les fonctions à responsabilité. L’Observatoire de l’évolution des métiers dans l’Assurance note que les hommes restent malgré cela plus présents dans les fonctions d’encadrement en termes d’effectif par rapport à leurs homologues du sexe opposé.

Envoyées au contact des clients

Les femmes effectuent une ascension remarquable dans les métiers de l’assurance. Elles sont souvent recrutées pour occuper des postes nécessitant une bonne capacité relationnelle. Les femmes occupent de ce fait la fonction de secrétaire ou assistante de direction (97,2 % de l’effectif du poste. Il semblerait que les femmes soient aussi très efficaces pour s’occuper du volet communication de l’entreprise puisque 71,8 % des personnes affectées à cette attribution sont des femmes. Elles sont également fortement représentées dans les services de comptabilité et au sein du département RH.

Un effort pour aligner le niveau de rémunération

Malgré les efforts menés par les compagnies d’assurance pour intégrer les femmes, ces dernières ne profitent pas toujours du même traitement que celui réservé à leurs homologues masculins. Cette discrimination est surtout valable chez les employés dont l’ancienneté dans l’entreprise dépasse les vingt ans. Les professionnels du secteur essaient malgré tout de combler l’écart de rémunération de leur personnel. L’objectif des assureurs est d’arriver à un même niveau de salaire entre les employés des deux sexes pour les mêmes tâches et à niveau de compétences et d’expériences égales.

Articles similaires

Partagez

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.