La décision de résilier son assurance-crédit

par

La décision de résilier son assurance-crédit

Depuis la Loi Lagarde, les particuliers disposent du droit de résilier leur contrat d’assurance-crédit actuel pour en souscrire un nouveau auprès d’un autre établissement.

La principale raison qui incite les particuliers à opter pour une délégation d’assurance est souvent le souci financier. Ils recherchent une banque qui pourrait leur proposer de meilleurs taux.

La délégation d’assurance-crédit

Un particulier qui a souscrit à un prêt personnel auprès de sa banque a parfaitement le droit de conclure un contrat d’assurance-crédit dans un autre établissement. Normalement, une banque n’accorde le prêt qu’à condition qu’elle ait une certaine garantie, par l’intermédiaire de l’assurance-crédit. Si on a déjà signé une assurance auprès de sa banque à la souscription de son prêt, il est possible d’en demander la résiliation au profit d’un autre assureur. Le débiteur aura pour obligation d’informer sa banque sur ses intentions, et cette dernière ne dispose d’aucune prérogative pour s’opposer à la décision de son client. Pour sa part, l’emprunteur doit souscrire à une assurance-crédit offrant les mêmes garanties de sa banque, mais avec des taux plus avantageux.

Les procédures de résiliation d’une assurance-crédit d’un prêt personnel

La meilleure astuce pour bien respecter la procédure de résiliation de l’assurance-crédit est de se faire aider par le nouvel assureur. Il vous conseillera sur la marche à suivre selon la date de signature du prêt. En effet, si celle-ci a été faite avant le 15 juillet 2014, alors le souscripteur a le droit de choisir une autre assurance avec les mêmes garanties jusqu’à 15 jours avant l’échéance de son contrat initial. La banque qui a été notifiée de la demande aura 10 jours pour donner sa réponse. Dans le cas d’un avis positif, il délivrera un avenant gratuit au contrat de prêt.

La souscription à une autre assurance-crédit permettra à l’emprunteur de faire plus d’économies sur les mensualités à payer. Selon certains contrats, il est possible de trouver des propositions qui divisent la note en deux. Tout comme pour le premier contrat, après l’élaboration des devis et le choix de la nouvelle assurance, l’emprunteur aura à remplir un formulaire qui permettra à l’agence de disposer de plus d’information sur sa santé. En cas de précédents médicaux assez importants, l’assureur est en droit de demander des analyses plus approfondies. Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur la souscription d’assurance-crédit. Il est nécessaire de noter que les examens médicaux supplémentaires peuvent retarder le plus souvent la validation d’un dossier.

Des infos complémentaires sont disponibles sur le site de http://www.pret.lu/.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.